Le monde de la finance doit tenir compte du marché du cacao, tellement immense et qui génère des revenus très importants. Quelle en est la situation actuelle ? Pendant ces deux dernières années, on sait que le prix du cacao a subi baisses sur baisses et ce, sur le plan mondial. Comme de bien entendu, cela impacte beaucoup sur les investisseurs, dans l’attente d’un regain et d’un nouveau souffle. En fait, cette baisse persistante s’explique simplement, en fait, elle est due à une offre plus restreinte, et qui ne cessait de se restreindre. Le marché du cacao a bien souffert.

Le marché du cacao, la réalité

Pour que le marché du cacao puisse se développer et prendre de l’essor, il faut absolument que la production soit à la hauteur. Autrement dit, si les producteurs ne peuvent pas livrer suffisamment de cacao, le marché du cacao en subit les conséquences, plutôt désagréables. Et c’est ce qui s’est passé dernièrement, des pays producteurs mondiaux comme le Ghana n’ont pas produit assez de cacao. Selon les prévisions, il semble que l’Indonésie, 3e pays producteur soit aussi sur le point de ne pas pouvoir honorer ses livraisons. On comprend que le marché du cacao soit aussi mis à mal.

Le futur du marché du cacao

Il est toutefois heureux de savoir que ce premier trimestre 2018 s’annonce sous de meilleurs auspices pour le marché du cacao. Aujourd’hui, la tonne du cacao se négocie à 2500 dollars, ce qui est à peu près le même que les prix de 2016. L’optimisme est revenu parmi les investisseurs qui gagent que les cours connaîtront d’autres hausses prochainement. L’Organisation Internationale du Cacao prévoit que la production mondiale subira un repli de 12%, mais peut-être que ce chiffre sera ramené à la baisse. Le marché du cacao retrouve de la vigueur…