2017 a été une année bien remplies de diverses situations d’urgence, entre la peste et le choléra, en passant par les grippes et la malnutrition, etc. Pour l’année 2018, le monde ne sera pas moins exposé à diverses menaces de santé. En réalité, il est même probable que l’on devrait faire face à des problèmes encore plus accrus. Voici quelques-uns des aléas de santé qui pourront survenir cette année.

La grippe pandémique

Tous les ans, l’OMS recommande pour toutes les populations partout dans le monde de se faire vacciner contre la grippe. En effet, une pandémie grippale touche le monde tous les ans. À chaque fois, elle devient de plus en plus sévère. Le monde ne sera pas encore épargné de cette pandémie pour l’année 2018. Les conséquences pourront même être de plus en plus importants que ceux des autres années.

La malnutrition sévère

Presque 50 % des enfants âgés de moins de 5 ans du monde entier sont morts à cause de la dénutrition. Afin de remédier à cela donc, des kits dédiés aux enfants malnutris et qui présentent des complications médicales ont été mis en place par l’OMS. En 2018, la lutte contre les pénuries alimentaires continue à être de grands défis pour tous, tout particulièrement du côté de l’Afrique.

L’intoxication alimentaire

Toujours dans le cadre de l’alimentation, l’intoxication alimentaire risque également d’être un des plus graves problèmes de santé auxquels le monde devrait faire face en 2018. Rappelons-nous, en 2017, il y avait le lait de marque française qui avait contenu de salmonellose et qui a fait plusieurs victimes dans plus de 80 pays dans le monde. Aujourd’hui, l’Afrique du Sud est en train de mener une lutte contre une flambée importante de listériose. Dans le monde, environ une personne sur dix tombe malade à la suite de la consommation d’aliments contaminés et il y en a plusieurs parmi eux qui n’en sortent pas vivant.