Dès que vous possédez une voiture (que vous en êtes le propriétaire ou que vous l’achetiez en leasing), vous devez légalement souscrire un contrat d’assurance véhicule, et ce, même si vous ne l’utilisez pas. La loi impose une garantie minimale, c’est-à-dire, une assurance responsabilité civile. Malheureusement, les assureurs peuvent refuser de vous fournir leur prestation si dans les informations que vous citez il y a la mention d’une suspension de permis. Or, pas d’assurance signifie impossibilité de conduire. Notez, au passage, que la conduite sans permis de conduire vous expose au paiement d’une amende de 800 euros (1ère infraction). En revanche, conduire sans assurance vous fera débourser 3 750 euros d’amende.

Une assurance à tout prix

Il est hors de question pour vous de mentir aux assureurs ou de leur cacher des informations. Si la compagnie venait à découvrir votre mauvaise foi, elle est légalement en droit d’annuler votre contrat et elle n’a pas à rendre vos cotisations. Car, aux yeux de la loi, ce que vous avez fait est considéré comme un acte d’escroquerie. Si, malgré votre transparence et votre honnêteté, les compagnies d’assurance refusent de vous accorder une couverture parce que votre permis a été retiré, rien n’est perdu. Vous pouvez vous adresser à un spécialiste en assurance auto résilié pour retrait de permis. Vous pourrez souscrire une assurance véhicule auprès de ce dernier, et en toute légalité. Il y a toutefois des conditions.

Les assurances obligatoires et facultatives

L’assurance obligatoire dote la voiture d’une assurance responsabilité civile. Cette dernière est également désignée par l’expression « assurance au tiers ». Elle entre en jeu pour payer les dommages que vos 4 roues ont causés, aussi bien à une personne (y compris votre passager) qu’à un véhicule. En revanche, cette assurance ne couvre pas les dommages que vous et votre voiture auraient subit. Le conducteur du véhicule et le responsable de l’accident ne sont pas indemnisés des dommages qu’ils ont subit. Pour bénéficier de cette option, prenez une assurance facultative, celle baptisée « Tous risques ».

Enregistrer