La bronchiolite est une maladie respiratoire qui touche près de 30% des nourrissons en France chaque hiver. Selon un sondage de l’Institut national de Veille Sanitaire, ce chiffre est en constante augmentation chaque année. Découvrez ici les points essentiels à connaitre sur cette infection virale contagieuse.

Qu’est-ce que la bronchiolite ?

La bronchiolite est une maladie de la famille de la « bronchite » qui touche essentiellement les enfants de moins de 2 ans particulièrement durant la saison froide. Il s’agit d’une infection virale respiratoire souvent bénigne, mais très contagieuse. Cependant, cette infection peut engendrer de graves complications chez les enfants encore fragiles, comme les enfants de moins de trois mois ou enfants prématurés. Le virus responsable peut détériorer les bronches de l’enfant et déclencher des événements bronchiques capables d’ébranler les tissus respiratoires.

Quels sont les symptômes de la bronchiolite ?

La bronchiolite débute régulièrement par une toux sèche et un simple rhume qui s’accompagne de sifflements lors de la respiration. Ensuite, l’enfant aura de plus en plus du mal à respirer et dans certains, il aura de la fièvre. La situation devient plus grave quand l’enfant respire rapidement, qu’il perd l’appétit et qu’il est toujours fatigué. Et parfois, le tout s’accompagne de vomissements. Il faut noter que la bronchiolite est très contagieuse et qu’elle se transmet facilement par voie aérienne, par les éternuements ou par l’intermédiaire de mains contaminées.

Comment protéger son bébé de la bronchiolite ?

Pour protéger un enfant de la bronchiolite, il faut adopter des règles d’hygiène stricte. Il faut notamment se laver les mains régulièrement pour éviter la contamination. Le port d’un masque chirurgical est aussi nécessaire lorsqu’on est malade et qu’on s’occupe d’un bébé. Par ailleurs, il faut éviter le contact avec les personnes enrhumées et les endroits très fréquentés comme les crèches, les magasins et les transports en commun.

Quels traitements adopter contre la bronchiolite ?

Le plus souvent, les médecins recommandent la kinésithérapie respiratoire. Et simultanément, il faut aussi utiliser régulièrement le sérum physiologique pour dégager le nez. En cas de fièvre causée par des surinfections bactériennes, les médecins peuvent recommander l’administration d’antibiotiques.